Avez-vous déjà eu l’impression que votre tête cogitait trop et allait exploser? 🤯

Pas étonnant… Avec plusieurs dizaines de milliers de pensées qui se bousculent dans notre tête chaque jour, il peut y avoir un peu de ménage à faire!!

écrire ses penséesEt bien, c’est tout à fait possible! Alors si vous avez envie de vider votre tête comme vous pourriez vider une armoire dont les portes ne ferment plus tant elle est remplie, vous êtes au bon endroit. Voyons comment libérer son cerveau pour y voir plus clair dans tout ce brouhaha mental par le simple fait… d’écrire!

Pourquoi écrire ses pensées?

Libérer de la place dans son cerveau

Il vous est sûrement déjà arrivé de vous mettre en colère contre quelqu’un et d’exploser en lui disant tout ce que vous aviez sur le cœur. Ce qu’il se passe à ce moment-là, c’est que vous avez besoin d’extérioriser ce qui est à l’intérieur de vous pour vous libérer d’un poids.

Quand un contenant est plein, on le vide. On déballe tout pour l’alléger et on y voit plus clair.

Dans l’exercice de l’écriture, l’idée est donc de libérer son cerveau de toutes ses pensées qui affluent en les faisant sortir. Ça peut faire penser au journal intime que certains pouvaient tenir étant jeunes (ou même encore maintenant). Et c’est un peu ça en fait… Lorsqu’on avait écrit dans son journal ses états d’âme… on se sentait libéré d’un poids, juste parce qu’on les avait faits sortir de notre tête.

Prendre conscience de ce que l'on a dans la tête

Comment libérer ses penséesQuand les idées fusent, elles disparaissent parfois aussi rapidement qu’elles sont apparues. Difficile pour notre cerveau de démêler chacune d’elle et de les analyser pour y voir plus clair. Pour cela, l’idéal est de les poser sur papier.

En écrivant nos pensées, on les met à nu. On peut les observer. Elles apparaissent telles qu’elles sont. Elles deviennent plus concrètes. On se place alors comme un observateur face aux pensées d’une autre personne. Cela nous permet de prendre de la distance et de la hauteur, de les appréhender différemment. L’avantage est qu’on peut aussi les relire autant de fois que nécessaire.

L’exercice peut s’arrêter là, car le simple fait d’avoir extériorisé est libérateur. Ou on peut décider d’aller plus loin pour…

Comprendre ce que l'on pense

Lorsque les mots (ou les maux) sont lisibles, il est plus facile de les comprendre, ils sont plus tangibles. On peut voir revenir des idées, des concepts récurrents, surtout si on écrit régulièrement. Il est intéressant de s’attarder sur le champ lexical utilisé. Il peut nous donner de bonnes informations sur la problématique, sur les émotions générées, peut-être même sur l’origine de nos pensées.

On peut, à ce moment-là, placer les pensées récurrentes ou problématiques dans le modèle de Brooke pour comprendre quel résultat en découle.

Changer ses pensées

Une fois qu’on a vu nos pensées, il est temps de se demander si elles nous servent ou nous desservent. Si on identifie une pensée limitante (qui nous dessert), c’est alors le moment de s’en libérer et de s’en approprier une nouvelle. Pour cela je vous renvoie à Comment changer une pensée?

Quand, comment et quoi écrire?

Quand faire un flot de pensées?

Le moment de la journée importe peu. Le bon moment, c’est celui qui vous convient. Si vous voulez faire entrer cette pratique dans votre routine, choisissez le moment où vous sentez que votre tête a le plus besoin de se vider ou quand vous décidez de vous prendre quelques minutes pour vous. Ce peut être le matin au réveil, le soir en rentrant du travail, ou avant de vous coucher… A vous de choisir!

Vous pouvez aussi écrire de façon ponctuelle, lorsque vous en ressentez le besoin. Par exemple, à un moment où vos émotions sont trop fortes, où quelque chose vous a contrarié, où vous vous sentez perdu…

De quoi ai-je besoin?

Il suffit de prendre un papier ou un carnet, et un stylo ✍️. Vous pouvez aussi ouvrir votre ordinateur ou votre tablette sur un logiciel de prise de notes 💻. Peu importe l’outil tant que ça vous correspond. Vous avez aussi l’option machine à écrire, mais là, je ne suis pas convaincue que beaucoup choisirons cette option!😉

Libérer son cerveau en écrivantJuste une petite précision… Comme l’écriture doit être fluide, sans s’arrêter pour réfléchir ou se relire… je vous conseille de choisir le mode d’écriture le plus rapide pour vous. Si vous tapez vite sur un clavier, alors l’ordinateur est peut-être le moyen le plus adapté. Si vous n’êtes pas à l’aise avec un ordinateur, je vous conseille le stylo et le papier.

Pour ceux qui sont hyper réticents à l’écriture, une alternative pourrait être d’utiliser un logiciel de transcription qui écrit ce que vous dites 🎤. La plupart des téléphones portables ont cette fonctionnalité, il suffit d’ouvrir l’application prise de notes, de cliquer sur le micro et de déballer toutes vos pensées. L’avantage, c’est que vous pouvez « écrire » aussi vite que vous parlez. Je n’ai jamais essayé cette option, et je serais intéressée d’avoir le retour de quelqu’un qui a déjà essayé.

Quelles pensées dois-je écrire?

Laissez libre court à vos pensées… Écrivez-les comme elles viennent, brutes de décoffrage. Le terme souvent utilisé pour cette pratique est « flot de pensées« , car cette écriture doit être fluide, comme une eau qui s’écoule, toujours en mouvement. L’idée est de se laisser aller sans intellectualiser.

Les règles du « jeu » sont simples:écrire pour vider sa tête

  • aucune censure, aucun tabou
  • aucun jugement
  • aucune correction (faute d’orthographe, de grammaire, de ponctuation…)
  • aucune relecture avant d’avoir terminé

Au début, ce que vous écrirez pourra vous paraître inintéressant ou décousu. Ce n’est pas grave… Écrivez quand même. Le but n’est pas d’écrire le nouveau prix Goncourt!

Deux façons de procéder s’offrent à vous:

  • soit vous faites un flot de pensées libre, sans sujet défini, juste en laissant aller tout simplement ce qui vous vient
  • soit vous vous posez une question et y répondez sur papier. Par exemple: Comment je me sens ce matin? Qu’est-ce que je pense de telle situation? Pourquoi j’ai réagi comme ça hier? Qu’est-ce qui m’empêche d’avancer dans mon projet? …

Les réticences qu'on peut avoir

Avant de commencer, on peut avoir des réticences au sujet de cette pratique…

Je n'ai pas le temps

Vous n’êtes pas obligé d’écrire pendant 30 minutes. D’ailleurs, il est très peu probable que vous ayez des choses à écrire pendant autant de temps. Dans la plupart des cas, 5 minutes devraient suffire.

je n'ai pas le temps d'écrire mes penséesVous pouvez choisir d’écrire tant que vous avez des choses à mettre sur papier. Ou vous pouvez vous donner un temps fixe. Je ne suis pas forcément fan de cette option car ça peut nous mettre une certaine pression de voir les aiguilles tourner (si comme moi vous avez un petit souci avec le temps qui s’écoule 😉). Toutefois si cette option vous semble attractive, allez-y!

Je n'ai rien à dire

Même si les premières phrases que vous écrivez sont « je ne sais pas quoi écrire », c’est un début. Continuez pour voir si quelque chose d’autre arrive. Ce ne sera peut-être pas aujourd’hui mais quelques jours plus tard. Votre papier se remplira alors en même temps que votre tête se videra pour votre plus grand bien.

Et si quelqu'un tombe dessus et lit ce que j'ai écrit?

Et si quelqu'un lit mes pensées?Rien ne vous oblige à garder ces écrits. Une fois l’exercice fait, vous êtes libre de jeter recycler le papier ou d’effacer le fichier de votre ordinateur. Et si jamais quelqu’un les lit car vous avez eu envie de les garder, qu’est-ce qui vous fait réellement peur? Ce serait une bonne question comme point de départ pour un flot de pensée justement… 😉

Pour résumer

Pour alléger son cerveau, il faut le vider en extériorisant ce qui l’encombre.

  1. Accordez-vous quelques minutes et écrivez ce qui vous passe par la tête sans vous censurer​​
  2. Relisez-vous et surlignez les mots clés qui paraissent importants pour vous
  3. Identifiez si ces pensées vous sont utiles ou non
  4. Mettez en place des actions pour changer vos pensées

Si vous êtes intéressé par 11 outils que vous devriez avoir dans votre mallette de d’épanouissement personnel pour vous aider chaque jour, vous pouvez l’obtenir ici: j’emporte la mallette avec moi! 💼