Des repas équilibrés pour sa santé et des aliments sains pour qu’il grandisse bien ! Oui, mais comment encourager son enfant à manger sainement sans se prendre la tête ? Pas toujours facile de lui proposer des carottes et de le voir faire la grimace, ou de cuisiner des brocolis et l’entendre dire « c’est pas bon »… Voici 4 astuces qui vous aideront, petit à petit, à motiver votre enfant à manger des plats équilibrés.

1 - Faites participer votre enfant à la planification de repas équilibrés

Commencez par imprimer une fiche des fruits et légumes de saison et affichez-la dans votre cuisine. Choisissez-en une avec de jolis dessins, pourquoi pas avec des têtes rigolotes et souriantes pour donner envie à votre enfant et lui faire passer le message que ces aliments sont ses amis ! Les visages rigolos marchent bien quand ils sont petits. À partir de 7-8 ans, les dessins enfantins fonctionnent moins bien ! Mais avoir une jolie affiche représentant les produits maraîchers de saison pour chaque mois est la base pour motiver les récalcitrants.

Vous pourrez ainsi lui faire choisir les légumes et fruits qu’il a envie de manger cette semaine. En faisant cela, vous l’impliquez et vous donnez de l’importance à ses envies. Si votre enfant se sent écouté et impliqué, c’est un premier pas.

S’il vous demande des tomates en plein hiver, vous pourrez revenir à l’affiche des produits de saison et lui expliquer que certains aliments sont faits pour être mangés à une saison bien précise et que c’est en cette période qu’ils sont les meilleurs en goût et en apport pour son corps.

Vous pouvez aussi le faire participer, plus largement, à la planification des repas de la semaine. Par exemple, le week-end, prévoyez vos repas pour les prochains jours et demandez à votre enfant de choisir 1 ou 2 repas. S’il n’a pas intégré de légumes, demandez-lui s’il n’a rien oublié pour avoir un repas équilibré. S’il est tout petit, vous pouvez l’aider en lui faisant des propositions. Mardi, tu préfères qu’on mange de la purée ou du riz ? Et avec, on sert des épinards ou des haricots verts ?

S’il se sent considéré, il sera beaucoup plus motivé !

2 - Cuisinez avec votre enfant des repas sains

Il est assez courant de préparer des gâteaux avec son enfant. Mais ils apprécient aussi de cuisiner d’autres plats : des sauces, des tartes, des salades…

Faire manger son enfant sainement en cuisinant avec luiEn l’invitant de temps en temps à participer à la préparation des repas, vous pouvez le guider, lui apprendre à confectionner un plat équilibré et à prendre plaisir à cuisiner. Il n’est pas utile de se lancer dans un plat très compliqué. Préparer une simple pizza ou une salade de pâtes est idéal. Laissez-le imaginer ce qu’il pourrait bien y mettre et proposer certaines associations. Si vous pensez qu’il manque des légumes, demandez-lui quel aliment il pourrait ajouter pour que sa pizza ou sa salade soit équilibrée. La petite gymnastique se fera alors dans son cerveau et cela deviendra une habitude. S’il n’a pas vraiment envie de rajouter un légume, vous pouvez lui proposer de servir la pizza avec une petite salade verte à côté ou des carottes râpées par exemple.

Et bien sûr, quand on cuisine, on teste ! La curiosité et le droit de goûter aux différentes étapes de la préparation participent à l’éveil des sens et l’envie de connaître une alimentation variée.

3 - Acceptez que votre enfant n'aiment pas tout

Votre enfant n’aime pas les courgettes, les poires, les champignons ? Eh bien, ce n’est pas grave ! Après tout, chacun ses goûts ! Encourager son enfant à manger sainement ne veut pas dire le forcer à avaler quelque chose qu’il n’aime pas.

L’important c’est de lui expliquer qu’il doit goûter pour connaître et se faire un avis. Pour les aliments dont il ne raffole pas, vous pouvez le lui proposer cuisiné de diverses façons : cru, cuit, mixé, en morceaux, nature, avec une sauce, des épices… pour voir s’il y a un mode de préparation qu’il préfère. Mais s’il ne l’aime vraiment pas du tout, inutile de le forcer, cela ne fera que le bloquer. Dites-lui qu’il pourra goûter à nouveau dans quelques mois car les goûts changent, évoluent et peut-être qu’un jour il l’aimera.

Le respect est la clé qui fera que votre enfant se sentira en confiance pour goûter et dire honnêtement ce qu’il aime un peu, beaucoup ou pas du tout. S’il y a du respect, il n’y aura pas de blocage !

4 - Mangez sain, oui, mais lâchez du lest de temps en temps

Manger sainement ne veut pas dire être psychorigide. Il est tout à fait possible de manger juste un plat de pâtes ou une bonne pizza 4 fromages de temps en temps. L’important est que ce ne soit pas tous les jours et que ce soit maîtrisé. Par exemple, chez nous, nous avons l’habitude le samedi soir de nous faire un plateau repas devant un bon film dans le canapé : un burger maison, une pizza achetée à la pizzeria du coin… Pas de prise de tête et pas de culpabilité !

Faire manger son enfant sainement en lâchant priseManger sain, c’est un équilibre sur plusieurs jours. Inutile de se stresser si un repas sort du cadre de temps en temps !

Un peu de souplesse montra à votre enfant que manger sainement, c’est important, mais que ce n’est pas une torture.

Encourager son enfant à manger sainement : en résumé

Les 4 points dont il faut se souvenir afin d’aider son enfant à manger des plats bons pour sa santé :

  • l’impliquer pour qu’il se sente considéré en planifiant les repas avec lui ;
  • lui apprendre ce qu’est un repas sain et équilibré en cuisinant avec lui ;
  • être respectueux et tolérant en reconnaissant qu’il a ses propres goûts ;
  • rester souple et bienveillant pour que manger sain rime avec plaisir !

Vous pourriez être intéressé de poursuivre votre lecture par l’article comment prendre du temps pour soi quand on est parents.