Sortir d’une Crise Existentielle en 3 étapes

Si vous ressentez un mal-être, que vous vous interrogez sur le sens de votre vie, que vous remettez tout en question, il est possible que vous soyez en pleine crise existentielle. Pour retrouver votre joie de vivre, il est nécessaire de prendre les choses en main pour ne pas rester enfermé dans ce cercle vicieux. Alors voici 3 étapes pour vous aider à sortir d’une crise existentielle.

Reconnaître une crise existentielle

La crise existentielle, appelée aussi crise de vie, est une période de chamboulement intérieur où la personne concernée se questionne sur le sens de sa vie. Son existence a-t-elle de la valeur ? Un but ?

Celui qui vit cette situation ne s’est soit jamais vraiment intéressé au sujet, soit ses réponses sont devenues obsolètes et ne sont plus en accord avec la personne qu’il était.

Elle peut se produire à n’importe quel moment. S’il n’y a pas d’âge pour remettre en question sa vie et traverser cette phase chaotique, cette crise touche principalement les adultes et fait souvent suite à un événement marquant (une séparation, un accident, une perte d’emploi…). L’arrivée d’un âge significatif peut aussi être un élément déclencheur, comme la fameuse crise de la quarantaine.

Pour reconnaître une crise de vie, voici quelques signaux d’alarme :

  • sensation d’ouragan émotionnel ;
  • chaos mental ;
  • fort malaise intérieur ;
  • impression d’être totalement incompris, déconnecté des autres ;
  • envie de tout révolutionner dans sa vie.

Mais ce qui résume très bien une crise existentielle est cette impression de manque total de sens. Les questions qui reviennent régulièrement sont « qu’est-ce que je fais là », « quel est mon rôle dans la vie », « à quoi suis-je destiné ».

Sortir d'une crise existentielle quand on y est confronté

Une crise existentielle est une alarme signalant que quelque chose ne va pas ou ne convient plus. Lorsqu’une alerte retentit, 3 étapes sont indispensables pour y répondre :

  1. Accepter.
  2. Comprendre.
  3. Agir.

1. Accepter l'introspection

Imaginons que quelqu’un sonne chez vous. Avant d’aller voir qui c’est, vous devez entendre la sonnette et accepter d’aller ouvrir la porte.

L’inconfort ressenti durant une crise existentielle montre la nécessité d’une introspection. C’est cette personne qui est venue frapper chez vous pour vous alerter que quelque chose ne va pas. En rejetant ce signal, impossible d’aller plus loin. C’est le cercle vicieux qui se referme. Tant que vous n’irez pas ouvrir la porte, la sonnette continuera de retentir.

Se reconnecter à soi, à ses désirs et à ses valeurs peut être déstabilisant quand on n’a pas l’habitude. Pourtant, c’est en prenant conscience de qui l’on est et de ce que l’on veut que l’on pourra en sortir.

Sortir d'une crise existentielle : accepter l'introspection

2. Comprendre la problématique​

Une fois que vous avez ouvert la porte, qu’est-ce que le visiteur est venu vous dire ? De prime abord, il est bien possible que son discours ressemble à un charabia incompréhensible qui semble n’avoir ni queue ni tête. Prendre le temps de tendre l’oreille et de remettre chaque phrase à sa place est alors nécessaire.

S’écouter et faire le point vous évite de partir dans tous les sens et de vous tromper de problème.

Mettez-vous au calme et notez par écrit ce qui vous perturbe. En creusant dans vos pensées, vous ferez ressortir l’origine du malaise.

Faire un flot de pensées sera d’une grande aide. Vous pouvez vous demander « qu’est-ce qui ne me convient pas ? » et écrire tout ce qui vous passe par la tête sans vous censurer. Une fois posé noir sur blanc, vous y verrez plus clair. Certains concepts reviendront à plusieurs reprises et mettront en relief les pensées qui vous font vous sentir mal.

Sortir d'une crise existentielle : comprendre la problématique

3. Agir avec réflexion​

Maintenant que votre visiteur vous a déballé tout ce qu’il avait à vous dire et que vous l’avez bien écouté, qu’allez-vous faire ? Agir en partant de vos pensées. Comme on le voit grâce au modèle de Brooke, ce sont elles qui sont à l’origine de nos émotions, qui sont elles-mêmes le déclencheur de nos actions et par conséquent des résultats que nous obtenons.

La dernière étape consiste donc à modifier vos pensées pour en adopter de nouvelles qui généreront une émotion plus motivante. Il est fort probable que vous ayez à remettre en question certaines de vos croyances.

Comme un exemple est toujours bien utile, en voici un :

Pensée : mes journées se ressemblent toutes, je suis dans une routine quotidienne et je n’ai rien réalisé d’important dans ma vie.

Émotion : frustration.

Action : je me lamente.

Résultat : mes journées continuent d’être similaires.

Si vous voulez que votre résultat change, quelles actions pouvez-vous mettre en place ? Quelle émotion devez-vous ressentir et donc quelles pensées devez-vous vous approprier ?

Voici le modèle réinitialisé en partant du résultat :

Résultat attendu : je suis épanoui, j’ai trouvé des activités qui ont de l’importance pour moi.

Action nécessaire : je planifie du temps dans ma semaine pour essayer de nouveaux loisirs.

Émotion requise : stimulation.

Pensée à adopter : je veux m’accorder du temps pour trouver ce qui me fait vibrer.

Sortir d'une crise existentielle : agir

Pour aller plus loin, je vous invite à apprendre comment changer une pensée qui vous dessert en une pensée qui vous est utile.

Éviter de subir une crise de vie

Sortir d’une crise existentielle c’est bien, mais c’est encore mieux si on n’y est pas confronté. Ou du moins, si elle n’est pas vécue comme une épreuve difficile.

Pour cela, rien de mieux que de vous questionner régulièrement sur ce qui est important pour vous. En vous écoutant attentivement et en étant aligné avec vous-même, vous évitez les tempêtes émotionnelles et vous donnez à votre vie le sens que vous désirez.

Si, toutefois, vous vivez une crise existentielle et que vous n’arrivez pas à en sortir seul, faites-vous accompagner d’un professionnel, comme un psychologue, pour éviter de laisser traîner et dégénérer la situation.

Pour vous aider à traverser les moments difficiles et à être plus serein au quotidien, je vous donne quelques outils dans le guide que vous pouvez télécharger ci-dessous.

outils epanouissement personnelSi vous voulez recevoir gratuitement le guide des 11 outils rapides et efficaces pour être plus épanoui au quotidien, suivez le lien :

➡️ Je veux le guide !