Depuis une dizaine d’années, je m’intéresse au développement personnel. Il y a énormément d’informations sur ce sujet. Parfois elles se recoupent, parfois non, et parfois on peut les comprendre de travers. Les erreurs en développement personnel sont fréquentes.

Dans tout ce que j’ai entendu ou lu, j’ai sélectionné aujourd’hui 5 concepts où les informations sont souvent mal comprises ou mal interprétées. J’espère que ça vous aidera à y voir plus clair.

1 - C’est celui qui dit qui est !

erreur developpement personnelOn entend souvent dire que si l’on juge ou critique quelqu’un c’est qu’au fond on est comme ça. L’autre serait un miroir de nous-même… 

Si le comportement ou le trait de caractère d’une personne nous déplait, c’est que nous avons identifié qu’une valeur importante pour nous ne semble pas être présente chez l’autre. Lorsqu’on juge une personne, on manifeste donc nos valeurs, pas nos défauts.

On a alors du mal à valider le comportement d’une personne ne semblant pas avoir les mêmes valeurs que nous.

Par exemple, si vous n’appréciez pas une personne car elle a l’habitude de mentir, cela ne veut pas dire que vous êtes un menteur. Cela veut dire que l’honnêteté est une valeur importante pour vous. Et si l’autre personne ment, c’est probablement que l’honnêteté ne fait pas partie de ses valeurs premières.

Bien sûr, il peut arriver qu’effectivement ce que l’on identifie chez l’autre est aussi présent en nous, mais ce n’est pas la majorité des cas.

2 - Si tu prends mal une remarque, c’est qu’elle est vraie

J’ai souvent entendu dire que si l’on prend mal ce qu’on nous dit c’est que la remarque est vraie.

Là encore, ça peut être le cas, mais pas toujours.

Il y a deux autres raisons pour lesquelles on peut se sentir vexé du jugement de l’autre :

  1. On pense que la remarque est vraie ; ce qui ne veut pas dire qu’elle est vraie. Par exemple, si on nous dit qu’on est gros, cela ne veut pas forcément dire qu’on est gros. Cela veut simplement dire qu’au fond de nous on se pense gros. La remarque nous renvoie à nos propres complexes. Mais les complexes ne sont pas toujours fondés !
  2. On ne veut pas qu’une personne puisse penser une telle chose de nous. Cet aspect est relié à nos valeurs. L’objet de la remarque représente une valeur importante pour nous, et nous désirons donc l’incarner. Si, par exemple, pour nous l’honnêteté est importante, on ne veut pas que nos amis puissent nous trouver malhonnête.

3 - Il faut éliminer les personnes toxiques de sa vie

erreur developpement personnel personnes toxiquesIl n’y a pas de personne toxique, il n’y a que des comportements toxiques ! Quelqu’un peut être considéré « toxique » pour une personne mais pas pour une autre. Nous-même, nous sommes peut-être « toxique » pour quelqu’un…

Alors bien sûr, si on subit du harcèlement physique, moral, des coups, des insultes, ou tout autre maltraitance, on doit se protéger et donc s’éloigner de cette personne agressive.

Mais il ne faut pas confondre la personne qui met en péril notre sécurité (physique, mentale…) et celle qui n’a pas les mêmes opinions, valeurs, peurs… que nous.

Si on commence à s’éloigner de tous ceux qui ne sont pas d’accord avec nous ou qui nous mettent en difficulté face à nos propres démons 😈, on va vite se retrouver seul.

Si une amie ne partage pas notre façon de nous occuper de notre enfant et nous dit “tu ne devrais pas l’allaiter si longtemps, ça va faire de lui un enfant toujours dans les jupes de sa mère”, ça peut être irritant. Mais ce qui est irritant (si vous vous souvenez du modèle de Brooke), c’est ce que nous nous disons à nous-même suite à cette remarque. Si on pense “je ne suis peut-être pas une bonne mère, je ne suis pas sûre de bien faire les choses” ou “elle essaye de m’imposer ses choix”, ça fait remonter le manque de confiance en nous. Et visiblement, si ça nous gêne, c’est quelque chose sur quoi on a besoin de travailler.

Il est bien sûr plus facile de mettre la faute sur autrui que sur nous-même et d’éloigner le problème (croyant qu’il vient de l’extérieur). Mais cela nous empêche d’en apprendre plus sur nous et de faire le travail nécessaire pour résoudre le problème (de l’intérieur) et se sentir mieux.

Une petite astuce : si vous avez dans votre entourage une personne qui déverse sur vous ses peurs, par exemple, ayez une conversation avec elle lui expliquant que ce sont ses peurs qu’elle partage, pas les vôtres, et que vous n’en avez pas besoin. Si malgré tout, elle continue, vous pouvez lui dire que vous ne souhaitez plus aborder ce sujet avec elle pour le bien de votre relation.

4 - Tout ce qui m'arrive est de ma faute

Si on reprend le modèle de Brooke dont j’ai parlé dans cet article, on voit que la circonstance (première ligne du modèle) ne nous appartient pas ; on n’en est pas responsable. C’est une circonstance neutre extérieure. Par contre, les pensées qu’on a à propos de cette circonstance (deuxième ligne du modèle) nous appartiennent. Même si ce n’est pas toujours facile, on peut en changer. Puis de nos pensées vont ensuite découler nos émotions, nos actions et nos résultats. Les résultats découlent donc de nos pensées.

On est donc responsables des résultats que nous observons dans notre vie (cinquième ligne du modèle) dans le sens où on a la main dessus. Mais on n’est pas responsables des circonstances qui nous arrivent (première ligne du modèle).

erreur developpement personnel responsabilite culpabilitePar exemple, si vous avez subi une agression, ce n’est pas de votre faute, vous n’en êtes pas responsable. Vous n’avez pas provoqué cette circonstance. Ce qui dépend de vous, c’est comment vous réagissez, comment vous décidez d’y faire face.

Voici deux exemples possibles de modèles de Brooke pour reprendre l’exemple d’une agression :

C : j’ai été agressé

P : “je n’aurais pas dû rentrer seule”

E : culpabilité

A : je me renferme sur moi

R : je reste bloquée sur mon agression

C : j’ai été agressé

P : “je n’ai pas mérité ce qui m’est arrivé”

E : injustice

A : je porte plainte, j’extériorise

R : je vais de l’avant

Attention donc à bien faire la distinction entre la circonstance et le résultat ! La circonstance ne peut pas être changée, mais le résultat, lui, le peut.

5 - L’ego c’est pas bien, il faut s’en débarrasser

erreur developpement personnel egoAh cet ego !!! Pour certains, il apparait comme le diable 😈. Il est vu comme celui qui nous fait être fier, hautain, égocentrique… Pas top quoi ! 😯

Pourtant, s’il est bien dimensionné, il peut être notre allié. L’ego nous est très utile. C’est une partie de nous qui est là pour nous protéger.

L’ego est l’image que l’on a de nous-même et que l’on veut envoyer aux autres. C’est lui qui définit ce qui est acceptable pour nous et ce qui ne l’est pas. Il joue donc le rôle d’une barrière de sécurité. Si une personne nous manque de respect, c’est notre ego qui va réagir en nous prévenant : “ce n’est pas acceptable, fais quelque chose” ⛔️. Il est donc important de l’écouter. Sans ego, nous serions sans protection.

Mais il est aussi important de savoir le remettre en question… Vous savez cette petite voix dans notre tête qui nous dit par exemple “non, ne monte pas sur scène parler en public, tu vas te ridiculiser” ou “vas-y, fonce, sinon tu vas passer pour une chiffe molle”. Il est bien gentil notre ego, il veut nous éviter d’être ridicule, de passer pour un trouillard… mais il est bon de se demander si ce qu’il nous dit est pertinent. L’ego garde en mémoire les blessures du passé. On peut alors se demander si ce sont elles qui parlent (ce vieux souvenir qui nous a traumatisé) ou s’il s’agit d’une réelle nécessité de protection.

Encore une fois, il n’y a pas de comportement tranché à avoir par rapport à l’ego. Il faut savoir l’écouter parfois et savoir le remettre en question d’autres fois.

Un petit conseil ?

Gardez en tête que le plus important c’est de vous écouter et de vous questionner afin de mieux vous comprendre. Analyser ce qui vous gêne vraiment dans chaque situation est un exercice qu’il est bon de faire régulièrement. Pour cela, je vous recommande de faire un exercice tout simple : le flot de pensées.

Avez-vous d’autres exemples de mauvaises interprétations en développement personnel à partager ?

outils epanouissement personnelSi vous voulez recevoir gratuitement le guide des 11 outils rapides et efficaces pour être plus épanoui au quotidien, suivez le lien :

➡️ Je veux le guide !