Comment Développer son YIN | L’Incarner pour Rayonner

Trop dans le contrôle, le mental et l’action ? Envie de vous reconnecter à vous-même, à votre intériorité ? Besoin de retrouver la part d’énergie féminine qui sommeille en vous ? Comment développer son yin quand on ne l’incarne pas assez ? Si vous vous posez ces questions, homme ou femme, vous êtes au bon endroit. Eh oui, lorsque l’on parle de féminin sacré ou de yin, on ne s’adresse pas uniquement aux dames. Les messieurs sont aussi concernés, car tout le monde porte les énergies yin et yang.

Yin et yang : deux forces présentes en chacun de nous

Trouver l'équilibre entre le yin et le yangSelon la philosophie chinoise ancienne, l’univers serait composé de deux forces opposées et complémentaires. Lorsqu’on les rassemble, elles forment le fameux symbole du yin et du yang. Ce dernier représente la double nature de chaque chose. Le bien et le mal, le jour et la nuit… Un être humain aurait ces deux énergies.

Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, le yin n’est pas l’énergie des femmes. Le yang n’est pas l’énergie des hommes. Les deux facettes sont présentes en chaque individu, peu importe leur genre. On a tous en nous un côté sombre et un côté lumineux, une part introvertie et une part extravertie… Il arrive que l’un soit plus développé que l’autre, mais cela ne veut pas dire que nous sommes 100 % yin ou 100 % yang. D’ailleurs, cela fluctue dans le temps. Nous évoluons tous. La proportion de ces énergies aussi. Selon les périodes de la vie, les jours ou les tâches que l’on a à accomplir, on peut pencher plutôt vers l’un ou plutôt vers l’autre.

Ce sont comme des vases communiquant. Lorsque le yin augmente, le yang diminue, et inversement. Ils sont à la fois opposés, indissociables, complémentaires et interdépendants. Chacun a ses spécificités et ses forces.

Qu'est-ce que l'énergie yin vs l'énergie yang ?

Le yin

Les caractéristiques de l’énergie que l’on associe souvent au féminin sont :

  • l’intériorité ;
  • l’être ;
  • l’écoute ;
  • le ressenti ;
  • les émotions ;
  • le conseil ;
  • la légèreté ;
  • la précision ;
  • la vulnérabilité ;
  • la passivité (recevoir) ;
  • la souplesse.
Le yin est aussi rattaché à la lune, à la terre, à l’eau et à l’hiver.

Le yang

L’énergie dite masculine est, quant à elle, caractérisée par les spécificités suivantes :

  • l’extériorité ;
  • le faire ;
  • la communication ;
  • le mental ;
  • l’analyse ;
  • la direction ;
  • le sérieux ;
  • l’efficacité ;
  • la force ;
  • l’action (agir) ;
  • la rigidité.
Le soleil, le ciel, le feu et l’été sont les symboles du yang.

Le juste équilibre entre yin et yang

Chaque force peut devenir une faiblesse si elle est exagérément présente. Par exemple, une personne qui est un très bon communicant peut ne pas savoir écouter les autres. A contrario, celui qui est une oreille attentive peut souffrir de ne pas s’exprimer suffisamment et avoir le sentiment de ne pas être entendu.

Le yin et le yang ne sont pas figés. Ils évoluent au fil de la vie, des jours, des situations… Il est possible de les moduler en fonction de vos besoins du moment. Si vous devez organiser l’emploi du temps de la famille, vous ferez appel à votre énergie masculine, très efficace dans la planification des activités. Si vous voulez consoler votre enfant, vous aurez tout intérêt à être dans une posture d’écoute et de douceur. C’est alors que votre énergie féminine viendra à votre secours.

Mais il arrive parfois qu’un côté soit trop présent par rapport à l’autre. Peut-être parce que l’on a été élevé comme ça ou parce que l’on s’est forgé ce profil face à ce que la société attendait de nous.

Ainsi, depuis belle lurette, les hommes incarnent très rarement leur côté yin, encore trop associé à la féminité. De nos jours, les femmes sont elles aussi désormais appelées à surdévelopper leur yang : besoin de tout gérer, de la maison au travail (être une bonne mère, avoir de l’ambition professionnelle…). Tout cela participe à la diminution du yin. Mais heureusement, les temps changent…

On prend de plus en plus conscience que l’énergie féminine n’est pas une faiblesse et qu’il s’agit même d’une véritable force. Au même titre que l’énergie masculine peut l’être d’une tout autre façon.

Pourquoi développer son yin au quotidien

Quand on a tendance à avoir un excès de yang, on peut vite se sentir déconnecter de soi, ne plus savoir s’écouter, vouloir être trop dans le contrôle, dans son mental, à tout analyser et planifier. On en oublie même la légèreté de la vie, le moment présent et le fait de tout simplement être.

Réveiller son féminin sacré permet donc de :

  • se reconnecter à soi et à ses ressentis ;
  • être davantage dans la douceur (pour soi et pour les autres) ;
  • être moins dans l’ego ;
  • se sentir beau/belle ;
  • être plus authentique ;
  • s’accepter tel que l’on est ;
  • être une meilleure oreille pour ses amis, sa famille (et soi) ;
  • savoir lever le pied et prendre le temps ;
  • vivre de façon plus légère ;
  • et moins se prendre la tête.
Se reconnecter à son énergie féminine

Comment se reconnecter à son énergie « féminine » et rayonner

Comme je le dis souvent, pour tout changement, la première étape est la prise de conscience. Une fois que vous savez qu’il y a un déséquilibre, que vous manquez de yin, vous pouvez agir pour faire remonter votre énergie féminine.

  • Développer le lâcher-prise. Pour cela, il faut accepter de ne plus vouloir tout contrôler, que tout ne sera pas fait comme on le souhaite, peut-être même pas fait du tout, et que c’est OK.
  • Laisser tomber le masque. Parce que le yang a tendance à être dans l’ego et dans le désir de paraître inébranlable, il peut se forger une carapace et une fausse apparence. Pour contre-balancer ce point,  osez être vulnérable et montrez votre vrai visage.
  • Suivre son intuition. Prendre des décisions sans tout analyser, faire confiance à ses ressentis plutôt qu’à son mental. C’est par exemple savoir faire un choix au feeling et non avec un tableau de pour et de contre.
  • Apprendre à recevoir : un cadeau, un compliment, un service sans être gêné ou vouloir donner en contre-partie.
  • Se demander qui l’on a envie d’être et non ce que la société ou l’entourage attendent de nous.

La méditation et la pleine conscience sont des outils formidables pour quitter votre mental et vous reconnecter à vous-même. Les activités créatives et artistiques sont aussi très puissantes : la poterie, la peinture, la musique, la cuisine, l’écriture et toute autre activité manuelle.

Pour développer votre féminin sacré, vous avez besoin de réintégrer pleinement votre corps. Les activités physiques telles que la danse, le yoga… vous y aideront grandement. La connexion à la nature lors de balades en forêt ou en plongeant les mains nues dans la terre par exemple sont également très efficaces.

Faire une séance photo auprès d’un photographe professionnel peut vous aussi vous aider à voir votre beauté naturelle.

Enfin, pour les femmes plus spécifiquement, développer son yin et rayonner de toute sa puissance féminine passent aussi par se reconnecter à son cycle féminin. 👈 N’hésitez pas à aller lire l’article pour savoir comment faire.