Vous a-t-on déjà dit que vous étiez timide, réservé, solitaire, pas très sociable ou dans votre monde ? Mais vous n’êtes peut-être rien de tout cela… Il est bien possible que vous soyez tout simplement introverti, mais que vous l’ignorez ou que vous ne savez pas vraiment ce que cela signifie. C’est ce que je vous propose justement de voir ici… Être introverti, c’est quoi ? Et comment bien vivre son introversion ?

Reconnaître si on est introverti

Reconnaître si on est introverti

Différence entre introverti et extraverti

Un introverti est une personne qui va se ressourcer, recharger son énergie psychique, en se recentrant sur lui-même. Il la puise de l’intérieur. A contrario, les stimuli extérieurs lui font perdre son énergie. Il a besoin de connaître son environnement pour être à l’aise. Avant de s’exprimer, il réfléchit et structure sa pensée. Il peut passer pour une personne réservée, asociale, parfois même sauvage.

L’extraverti, lui, va puiser son énergie à l’extérieur. Pour cela, il a besoin du contact des autres. À l’aise socialement, il semble être toujours dans son élément. Il est très spontané. Il partage ses idées très facilement. Par contre, comme il a tendance à s’éparpiller et donc il peut être jugé superficiel.

Mais personne n’est 100 % introverti ou 100 % extraverti. Nous sommes tous un peu des deux, à des degrés divers, et cela s’exprimera différemment selon les situations rencontrées.

Ne pas confondre introversion et timidité

Une personne introvertie n’est pas forcément timide. Elle a juste besoin de se retrouver de temps en temps seule. Cela ne veut pas dire qu’elle a peur des interactions sociales ou qu’elle n’aime pas être entourée de gens.

Le timide manque d’assurance, c’est pourquoi il peut se sentir angoissé aux contacts des autres, de peur d’être mal jugé.

Les deux ne sont pas incompatibles, mais ils ne vont pas de pair non plus. Il arrive d’ailleurs aux extravertis d’être timides.

Introverti : les signes qui ne trompent pas

Si vous être plutôt introverti, il est fort probable que vous vous reconnaissiez dans certaines des situations suivantes.

  • Vous avez besoin de temps pour réfléchir à ce que vous allez dire et comment structurer votre discours. Au milieu d’un groupe, vous êtes plutôt discret, vous écoutez beaucoup, parlez peu. Mais lorsque vous prenez la parole, vous avez réfléchi en amont à ce que vous alliez dire.
  • Vous êtes plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral.
  • Introverti : les signes qui ne trompent pasVous angoissez à l’idée de devoir passer un coup de téléphone (ou d’un recevoir un). Vous avez besoin d’anticiper la conversation, d’imaginer toutes les possibilités pour être prêt à toutes éventualités. Vous n’aimez pas beaucoup les infos surprises ! Pour ma part, je peux parfois imaginer une conversation complètement improbable, juste au cas où, pour ne pas me retrouver à défaut d’idées ou avoir un discours illogique. Non, non, je vous assure que je ne suis pas folle ! 😉
  • Vous avez besoin de connaître l’environnement, de prendre vos marques avant d’être à l’aise et de pouvoir interagir librement. L’introverti apprécie les situations qui lui sont familières (lieu, entourage…).
  • Régulièrement, vous ressentez le besoin de faire des activités solitaires pour recharger vos batteries. La personne introvertie apprécie d’ailleurs beaucoup la méditation qui lui permet de se recentrer totalement sur elle et ainsi refaire le plein d’énergie.
  • Vous êtes souvent dans la lune (et vous vous y sentez très bien). C’est un moment où vous coupez les interactions avec l’extérieur pour vous mettre dans votre bulle.
  • Vous êtes très sensible, car vous êtes observateur, à l’écoute des autres et de votre environnement. Connecté à vous-même, vous intériorisez beaucoup ce qui se passe à l’extérieur.

Il y a encore d’autres signes qui indiquent qu’une personne a tendance à l’introversion, mais je suis sûre que vous avez déjà une bonne idée avec ces quelques exemples.

Si vous voulez faire un petit test rapide pour savoir si vous êtes plutôt introverti ou plutôt extraverti, voici un petit quiz rapide. Le test de personnalité MBTI comprend aussi une partie sur ce trait de caractère, mais il est plus long à faire et teste d’autres aspects de la personnalité.

Être introverti : qualité ou défaut ?

Dans une société où les tempéraments extravertis semblent avoir davantage leur place, les introvertis peuvent facilement passer pour des extra-terrestres !

Ils peuvent être jugés solitaires, renfermés, inintéressants, faibles, voire égoïstes ou égocentriques… Mais ce n’est qu’une apparence.

Les personnes introverties sont pleines de qualité propres à ce trait de caractère : elles sont empathiques, créatives, sensibles, objectives. Elles sont aussi dotées d’un grand sens d’analyse et de réflexion.

Quoiqu’il en soit, c’est juste un type de personnalité qui a ses avantages et ses inconvénients. Une personne introvertie n’est ni meilleure, ni moins bonne qu’une personne extravertie. Elle est juste différente.

En famille ou avec des amis

Être introverti en famille ou avec des amis

Certains introvertis peuvent être mis de côté ou incompris. Leurs émotions ne débordant pas, mais étant vécues intérieurement, ils peuvent paraître insensibles ou même un peu dépressifs alors qu’il n’en est rien.

Ils ont du mal à prendre la parole si on ne leur pose pas de questions, d’où leur image de timide ou de personne qui n’a rien à dire.

Un introverti n’aime pas être mis en avant. Alors si au milieu d’un repas de famille, tous les regards se tournent vers lui, il se sent déstabilisé par cette hyper-stimulation.

Puisqu’il a besoin d’observer l’environnement avant de se sentir à l’aise dans un groupe, il lui arrive d’être pris pour une personne snob ou hautaine.

Dans le travail

Lorsqu’on a un travail avec des interactions sociales journalières, c’est généralement les extravertis qui sont remarqués et valorisés. Ils savent se mettre en avant,  montrer de quoi ils sont capables, parlent haut et fort dans les réunions, donnent leur avis sur tout. Bref, on les remarque. Ce qui facilite souvent leur évolution professionnelle.

En tant qu’introverti, votre avantage, c’est que vous parlez moins, mais lorsque vous prenez la parole, vos idées sont mûrement réfléchies et souvent très pertinentes. Par contre, vous avez eu tout un chemin de pensées, toute une réflexion qui vous a amené à votre opinion. Il est important que vous la partagiez avec vos interlocuteurs pour qu’ils comprennent votre logique et vos arguments.

Être introverti dans le travail

5 conseils pour bien vivre son introversion

Plutôt que de vouloir changer et vous forcer à être extraverti (qui ne sera de toute façon qu’un leurre), mieux vaut accepter votre introversion et développer les qualités qui vous caractérisent. Dans chaque trait de caractère que l’on croit être un défaut se cache une qualité. Il ne tient qu’à vous de la trouver et de l’utiliser à bon escient.

  1. Soyez vous-même ! Ne vous forcez pas à être quelqu’un que vous n’êtes pas. Mettez en avant vos atouts : votre capacité d’écoute, votre sensibilité, vos remarques discrètes mais pertinentes… Ils sont très utiles, même si vous n’en avez pas conscience.
  2. N’ayez pas peur de prendre la parole. Ce que vous avez à partager peut apporter beaucoup aux autres.
  3. Écoutez-vous ! Si vous ressentez le besoin de rester seul, faites-le !
  4. Privilégiez les soirées en petit comité pour vous sentir à votre aise et oser prendre la parole. C’est dans ce genre de situation qu’on vous dira « mais en fait, t’es bavard ». 😆
  5. Planifiez-vous régulièrement des activités solitaires pour refaire le plein d’énergie.

Alors, vous pensez tendre vers l’introversion ?

Si vous avez besoin de prendre des moments rien que pour vous, mais que vous n’y arrivez pas, je vous invite à continuer la lecture avec les deux articles suivants :

Prendre du temps pour soi quand on est parent.

Retrouver du temps libre quand on est débordé.

Et si vous avez besoin d’y voir un peu plus clair dans toutes ces pensées qui affluent dans votre tête, je vous conseille de poursuivre avec mon article sur le flot de pensées.